Ma vie sans mon auto

Nouvelle recherche

Problématique

La région métropolitaine de Québec compte plus de 805 400 personnes qui effectuent au cours d’une journée moyenne de semaine 1 936 900 déplacements, tous modes de transport confondus. Il s’agit d’un pôle dynamique qui exerce son attraction sur un territoire qui ne cesse de s’étendre. Or, l’organisation urbaine, qui compte le plus de kilomètres d’autoroutes par habitant en Amérique du Nord, soit 21 kilomètres par 100 000 habitants, encourage les déplacements en automobile par sa faible densité et la faible mixité d’activités.

 

Ces facteurs induisent une dépendance croissante à l’automobile. Ainsi, le nombre de personnes possédant un permis de conduire n’a cessé de croître entre 1996 et 2011, augmentant de 82 % à 87 % chez la population de 15 ans et plus. Le taux de motorisation a suivi et passé de 1,31 véhicule par ménage en 2006 à 1,38 en 2011 (Enquête Origine-Destination, 2011). Cela amène l’automobile a représenté près des trois quarts des modes de déplacement utilisés dans la grande région de Québec et de Lévis.

Solution proposée

La solution préconisée par le projet pour contrer les freins et les obstacles aux changements de comportement se présente sous la forme d’un accompagnement personnalisé vers les modes alternatifs à l’auto solo. Les 40 ménages participant au projet recevront des formations sur mesure pour leur permettre de bien comprendre le fonctionnement des options de transport à leur disposition, qu’il s’agisse de planifier leur trajet de façon optimale en transport en commun, de s’initier aux services de l’autopartage, de connaître les meilleurs trajets de vélo pour se rendre au travail, de savoir comment entretenir son vélo soi-même ou même d’apprendre à se déplacer de façon sécuritaire.

Changements anticipés

Le projet a pour but d’assurer un réel changement de comportement à long terme de la part des participants, chez qui on espère un transfert modal total ou partiel de l’auto solo vers les transports collectifs et actifs. Grâce à la série télévisée qui mettra de l’avant la réalité vécue par les ménages, le projet souhaite démontrer et convaincre un grand nombre de citoyens que la réduction de l’utilisation de l’automobile peut être possible et avantageuse.

Principaux indicateurs

Information et sensibilisation :

  • Nombre d'activités d'information et de mobilisation visant le public cible
  • Nombre de personnes directement sensibilisées
  • Nombre d'activités de promotion et de diffusion visant le rayonnement et la notoriété du projet (entrevues, reportages, etc.)
  • Nombre de visiteurs uniques du site Internet

 

Préparation :

  • Nombre d'activités de préparation
  • Nombre de personnes ayant reçu des services-conseils de préparation - nombre de rencontres individuelles et de groupe
  • Nombre de personnes relevant le défi - personnes ayant signé une lettre d'engagement

 

Engagement et passage à l’action :

  • Nombre total d'activités d'accompagnement dans l'action (suivi des expériences vécues par les participants, rencontres collectives à mi-projet, suivi médiatique)
  • Nombre de ménages accompagnés dans l'action
  • Nombre de nouvelles pratiques adoptées
  • Nombre de soutiens techniques offerts - nombre de personnes ayant bénéficié des rabais proposés
  • Nombre de tonnes de GES évitées grâce au projet

Description de l'organisme

 

Accès transports viables est un organisme à but non lucratif dont la mission est de promouvoir les modes de déplacement viables et de défendre les droits des usagers des transports collectifs (transport en commun, covoiturage, autopartage) et actifs (marche, vélo) dans la grande région de Québec et de Lévis.

 

Depuis 25 ans, Accès transports viables organise la Semaine des transports collectifs et actifs, un évènement visant à sensibiliser la population aux impacts et aux enjeux liés à la circulation automobile. L’organisme organise également le Mois du vélo, en mai, afin de donner le goût du vélo et animer la communauté de cyclistes. Accès transports viables a aussi développé « TanGo », un programme visant à initier les personnes de 60 ans et plus aux services de transport en commun, à l’autopartage et à l’utilisation du vélo pour des déplacements utilitaires. Enfin, l’organisme est mandataire du programme « À pied, à vélo, ville active » qui vise à modifier les habitudes de déplacement des enfants et de leurs parents sur le trajet domicile-école-travail et créer des environnements plus favorables à la pratique des déplacements actifs pour l’ensemble des citoyens, et particulièrement les enfants d’âge primaire.

Principaux partenaires

  • Anorak Studios
  • Centre culture et environnement Frédéric-Back
  • Société de transport de Lévis

En savoir +

Accès transports viables

870, avenue de Salaberry, bureau 307

Québec (Québec) G1R 2T9

transportsviables.org
acces@transportsviables.org
T : 418-648-1242

Organisme : Accès transports viables
Programme : Action-climat Québec, Volet local (2016-2018)
Période : Novembre 2016 à Décembre 2018
Territoire couvert : Capitale-Nationale & Chaudière-Appalaches
Région d'origine : 03 - Capitale-Nationale
Enjeux : Transport et éducation
Financement octroyé : 169 398 $ sur 532 538 $
S'inscrire à la
liste de diffusion
Partager cette page
© 2010, FAQDD. Tous droits réservés. Conception et programmation : Safran

Fermer

Administration du site

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.